Les jeunes du groupement Basongora doivent s’enrôler dans l’armée régulière afin de mettre fin aux menaces des groupes armés à l’Est de la République Démocratique du Congo. Cet appel est du parlement des jeunes du groupement précité, au cours d’une interview accordée à infos-droitpourtous.net ce mardi 15 novembre 2023.

Hugues Mayani, président de cette structure juvénile a au cours de cet entretien appelé tout le monde à se ranger dernière les FARDC pour que la paix revienne dans la partie Est du pays.

« Nous jeunes du groupement Basongora, devons nous battre au plus haut niveau, car l’histoire de notre pays ne s’écrira jamais à l’étranger plutôt sur le sol Congolais. Quand nous sommes attaqués par nos voisins nous devons tous prêter main forte aux forces loyalistes. Nous pensons que, quand le chef de l’État lors de son allocution devant la nation avait appelé les jeunes à se constituer à des groupes de vigilance, c’était dans le but de créer une chaîne de communication entre la population civile les militaires, la police et les comités de sécurité en général », a-t-il fait savoir.

Notre interlocuteur a au même moment demandé à tous ceux qui détiennent les armes illégalement de les déposer sans hésiter et d’adhérer au processus de P-DDRCS.

Faraja Katho/Beni