L’insécurité grandissante dans le territoire de Mahagi en province de l’ituri, causée par des groupes armés négatifs essentiellement les rebelles de la Coopérative pour le Développement du Congo ( CODECO ) joue négativement sur les activités scolaires de plus de 27 200 élèves et écoliers dans le territoire précité.

Contacté à ce sujet par info-droitpourtous.net, Maître Ufuyuru, membre de la société civile locale, renseigne que 40 écoles primaires, 25 écoles secondaires et 3 écoles maternelles ont déjà suspendu leurs activités suite à la situation sécuritaire préoccupante dans cette partie du pays.

« Le territoire de Mahagi compte 25 écoles secondaires, 40 écoles primaires et 3 écoles maternelles, ne fonctionnent plus suite aux atrocités commises par les rebelles. Plus de 27 200 élèves et écoliers n’étudient plus », a-t-il alerté.

La société civile parle de 15 bastions des CODECO dans cette partie de la province et recommande au gouvernement congolais la restauration de la paix et la sécurité dans l’urgence.

Justin Mufabule

Topics #Codeco #MAHAGI