Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont lancé le projet “Mazungumuzo Kwa Armani” en ville de Beni (Nord-Kivu).

D’après le porte-parole du gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu le général Sylvain Ekengenge qui a officiellement lancé ce projet mercredi 1er septembre 2021, ce programme vise essentiellement à renouer les relations entre l’armée et la population civile qui n’étaient pas en bon terme.

« Pour faire face au terrorisme, nous devons éviter de nous diviser. Nous devons bannir la haine, le colpostage de faux bruits et des fakenews, l’intoxication, la désinformation susceptible de démoraliser les forces armées et la police », a-t-il fait savoir.

En effet, ce programme va permettre à l’armée et à la population de parler un même language pendant cette période où la région fait face à une recrudescence de l’insécurité pour mettre terme à cette situation.

Notons que ce projet arrive après une méfiance qui a caractérisé certains députés provinciaux et l’armée dans le Nord-Kivu autour de l’état de siège décrété par le Chef de l’État Congolais.

Azarias Mokonzi

Topics #Beni #Général Sylvain Ekenge #Un projet de dialogue lancé par l'armée pour mettre terme à l'insécurité