Au moins quatre personnes ont été tuées par les rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (ADF) ce vendredi 30 octobre 2020 à Baeti, entité du groupement Batangi-Mbau en territoire de Beni dans le Nord-Kivu.

D’après Kinos Katuo, président de la société civile de Mamove non loin de Baeti, ces personnes parmi lesquelles trois hommes et une femme ont été tués par ces assaillants alors qu’ils voulaient aller enterré d’autres civils tués jeudi 29 octobre dans la même contrée.

« Je le confirme, il y a quatre personnes tuées dont trois hommes et une femme. C’est à Baeti ils ont été tués cette journée sous la pluie lors qu’ils voulaient aller enterré les morts d’hier. La situation reste confuse là-bas, les habitants fuient dans tous les sens », a-t-il fait savoir.

Il faut rappeler que 19 autres civils ont été tués par les mêmes rebelles à Baeti toujours jeudi 29 octobre. La société civile demande aux autorités militaires de prendre des dispositions nécessaires pour le retour de la paix dans la région de Beni.

Gires Kambale, à Beni.

Topics #Insecurité #RDC