Un corps décapité à la machette a été découvert la journée de ce vendredi 10 juillet 2020 à Mamove dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

La société civile locale qui livre la nouvelle à Info-droitpourtous.net par le biais de son président Kinos Kathuo, indique que la victime a été tuée lorsque les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont repoussé une attaque des rebelles ougandais de Forces démocratiques alliées (ADF) dans cette partie du pays il y a quelques heures.

« C’était dans la soirée d’hier que les ADF ont voulu pénétrer le centre de Mamove mais ça n’a pas tenu, ils ont été repoussés par les FARDC. Ils sont venus du côté Nord-Est de Mamove, précisément dans un endroit appelé Paris vers la rivière Asefu. Alors quand on a fait les fouilles aujourd’hui, on a retrouvé un corps qui est décapité à la machette, on n’a pas retrouvé sa tête et les gens qui étaient partis au champ ne sont pas encore retrouvés », a-t-il fait savoir.

La société civile appelle la population à redoubler la vigilance, alertant ainsi sur les mouvements suspects des ADF dans cette partie du territoire de Beni.

Cette structure recommande également aux autorités militaires de pouvoir prendre leur responsabilité en mains afin de rassurer la population sur sa sécurité.

Gires Kambale, à Beni

Topics #Beni #Tueries-ADF