Les rebelles ougandais de Forces démocratiques alliées (ADF) ont, dans la nuit du dimanche à ce lundi 1 juin 2020, signé une nouvelle attaque au village Kechele, dans le territoire d’Irumu en province de l’Ituri.

D’après Bravo Muhindo Vukulu, président de la société civile, forces vives dans le groupement Bambuba-Kisiki en territoire de Beni, ces rebelles ont surgit dans cette partie du pays tard dans la soirée du dimanche 31 mai 2020. Ils ont tué quatre personnes et blessé deux autres, mais ce bilan reste encore provisoire.

« C’était dans la nuit d’hier que l’ADF a encore une fois endeuillé la province de l’Ituri dans le territoire d’Irumu. Ces rebelles ont tué quatre personnes, deux autres ont été blessées et plusieurs autres ne sont pas encore retrouvées », explique Bravo Muhindo Vukulu.

La société civile du groupement Bambuba-Kisiki déplore et condamne la recrudescence des attaques des rebelles ADF dans cette partie du pays, qui a occasionné le déplacement massif des habitants.

« Pour le moment, le village de Kechele est vidé de sa population », a-t-il ajouté.

Cette structure citoyenne recommande aux autorités militaires de pouvoir revoir la stratégie afin de mettre complètement fin à cette barbarie.

Gires Kambale, à Beni

Topics #Tueries #Tueries-ADF