Au moins quatre personnes, toutes pygmées, sont mortes depuis le week-end dernier à Mambasa dans la province de l’Ituri au Nord-Est du pays.

D’après les sources sur place, ces pygmées auraient mangé un gibier attrapé dans un piège d’un tiers de la même contrée.

« Les enfants étaient partis à la chasse dans la forêt. Arajabu trouva un gibier dans un piège d’une personne inconnue et amena ce dernier ici dans le camp, depuis lors la mort nous a attrapés, nous avons perdu nos frères et soeurs. On ne savait pas que ce gibier appartenait à une inconnue », témoigne une femme pygmée interrogée par Info-droitpourtous.net.

Cependant, la Convention pour le respect des droits humains (CRDH) Mambasa, alerte les autorités compétentes sur cette maladie d’origine inconnue qui a coûté la vie à ces premiers occupants du pays.

Cette structure qui lutte pour les droits de l’homme demande aux autorités de prendre en considération cette situation avant que le pire n’arrive et à la personne qui serait à la base de cette maladie de se manifester.

« Nous alertons les autorités d’être aux aguets et de faire de mieux pour que la clarté soit faite dans le dossier qui cause la mort à nos jours des pygmées du camp PT32/25 à plus ou moins trois kilomètres de Mambasa centre. Nous recommandons à ce que des enquêtes soient faites par les autorités locales par l’entremise des médecins pour dénicher la cause réelle de la mort des quatre pygmées », indique maitre John Vuleveryo, Coordonnateur adjoint de la CRDH Mambasa.

Gires Kambale à Beni

Topics #Beni #pygmee #Securité